Loading...
Concerts

La Colonie de vacances, Le Rocher de Palmer (Cenon), le 14 juin 2022

Neuf ans se sont écoulés depuis ma première rencontre avec La Colonie de vacances. Un long hiatus donc, somme toute logique pour un projet aussi exceptionnel et compliqué certainement à mettre en place, qui va prendre fin dans la grande salle d’un Rocher de Palmer écrasé de soleil. Il s’agit de fêter “Echt”, l’album sorti en début d’année, mais avant cela il y a la “première partie”, entre guillemets car il s’agit du témoignage, bouleversant, de Claire, marin-sauveteuse en Méditerranée. Elle raconte avec une grande sobriété l’horreur qu’affrontent celles et ceux qui se lancent dans cette traversée ultra-dangereuse, et souvent mortelle.

Le public est invité à se déplacer dans la salle principale où sont installés les quatre groupes, chacun d’un côté, avec déjà cette première interrogation : où se mettre ? Tout le monde opte pour une position “centrale”, et des couloirs semblent se former pour la libre circulation de chacun, afin de voir tous les groupes dans de bonnes conditions. Dès les premières notes, La Colonie de vacances passe en mode rouleau compresseur, et ne lèvera pour ainsi dire pas le pied durant l’heure et demie du set. “Zzz” et “Snakes” ouvrent le concert et valident immédiatement l’entente entre les groupes, chacun amenant une couleur aux morceaux. Si l’énergie est le dénominateur commun, il y a pour les uns la frénésie rythmique, pour d’autres des nappes de synthés menaçants, quand d’autres se concentrent sur les percussions ou les guitares acérées. L’impression de chaos est trompeuse, et de ce magma ressort paradoxalement une grande précision.

La Colonie de vacances ne relâche jamais la pression et va même atteindre le climax sur la fin, avec des versions incendiaires de “Chiens” et “Palm”, accompagnées par le public qui se lance dans des danses frénétiques devant chaque groupe ou presque, et même dans une chenille. Les ultimes notes laissent la foule dans un état de béatitude bien légitime, la sueur en prime. Direction le bar pour terminer cette soirée, et un avertissement : même si les vacances scolaires arrivent, pas certain que cette Colonie de vacances vous rende vos enfants parfaitement calmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.