Aufgang - Air on Fire

21/06/2010, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

AUFGANG - Air On Fire
(Label / Distributeur) [site] - acheter ce disque

AUFGANG - Air On FireA la surprise générale ou presque, Aufgang revient, non pas avec un single mais avec un copieux EP, qui sort six mois après un premier album qui m'avait séduit au moins autant qu'il m'avait surpris.

Et "Air on Fire" jouit exactement des mêmes qualités, en plus exacerbé encore, en plus libre. L'entrée en matière, "Dulceria", est probablement un des titres les plus dansants que j'ai entendus depuis longtemps, et en même temps, le titre reste parfaitement propre, rebondit dans tous les sens mais en parfait équilibre. Les breaks sont toujours pertinents, c'est un condensé explosif qui détonne plusieurs fois, de différentes manières. Puis comme les gamins très doués qu'ils sont, les trois membres de Aufgang se mettent à jouer avec leur morceau "Aufgang", renommé "Aufgang (Auricle Dub)" mais ici concassé, étiré, toujours avec cette science des rythmes, plus parcimonieusement distribués, mais entêtants, captivants. Si fête il y a, elle a cette fois un goût d'interdit, avant l'attaque puissante qu'est "Douce violence". Oxymore, oui, tant les vannes sont ouvertes à font et l'expérience tourne à la collision frontale entre un beat assommant et deux pianos virevoltants, avant d'atteindre un calme presque parfait sur "Warm Snow". Oxymore encore, mais exact oppposé du précédent morceau dans le climat, la construction : ici, c'est avec une finesse exquise qu'Aufgang captive, un goutte à goutte où le piano prend possession de l'espace. Et comme si ces quatre morceaux (et déjà 25 minutes de musique) ne suffisaient pas, Aufgang a confié le titre "Channel 7" (l'entrée coup de poing du premier disque) aux bons soins de remixeurs, ici Suthekh et Krazy Baldhead, et les résultats, pour différents qu'ils sont de la source originale, ont gardé cette dimension inclassable, expérimentale mais pertinente. Ma préférence va quand même au travail de Krazy Baldhead, syncopé et tirant sur un hip-hop stroboscopique. Encore une fois, Aufgang a osé, et a parfaitement réussi à poursuivre son oeuvre, toujours inclassable, et toujours impressionnante.

Mickaël Choisi

acheter ce disque


A lire également, sur Aufgang :
la chronique de "s/t" (2009)

Dulceria
Aufgang (Auricle Dub)
Douce Violence
Warm Snow
Channel 7 (233 Channels Remix by Sutekh)
Channel 7 (Krazy Baldhead Remix Edit)

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals