BD Harrington - The Kid Strays

album de la semaine du 25/08/2010, par Jean-Charles Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BD HARRINGTON - The Kid Strays
(Travelling Music / Believe) [site] - acheter ce disque

BD HARRINGTON - The Kid StraysAprès avoir longuement baroudé, de son Irlance natale au Canada, où il a grandi, de Londres aux Etats-Unis, en passant par toute l'Europe, cet éternel itinérant trouve finalement une maison (de disques) au nom prédestiné : Travelling Music. On ne pouvait rêver rencontre plus à propos entre ce vagabond de luxe avec plus d'une corde sensible à sa guitare, tour à tour peintre, poète ou camionneur, et le label qui a su sortir de l'ombre quelques talentueux solitaires de la musique (notamment Andrew Sweeny, dont le profil est assez proche de BD Harrington). Dire que ce disque égaierait votre journée serait mensonger, dire qu'il peut l'éclairer l'est déjà beaucoup moins. Il faut alors concevoir un éclairage sur mesure, où de sombres rayons s'entrecroisent, un peu comme sur cette (magnifique) pochette, perdue entre obscurité et lumière. Pas comique le BD, loin s'en faut, il a gardé de ses divers voyages un goût certain pour les exhalations mélancoliques et graves, auxquelles les routes esseulées du Canada devaient fournir un décor idéal. Son maître, avoué ou non, est lui aussi canadien et se prénomme Leonard. Harrington partage avec lui le timbre caverneux autour duquel ont été notamment écrites les "Songs of Love and Hate", un certain mysticisme, un goût pour l'épure instrumentale et un très net penchant pour la tristesse en clair-obscur. A l'obscure lumière de cette filiation, on aura du mal à voir autre chose dans le cinquième titre du disque qu'un clin d'oeil explicite au (très) grand frère Cohen. Malgré le poids de l'inévitable comparaison, BD Harrington parvient à construire un disque qui lui appartient tout à fait, certes d'accès assez difficile, mais qui saura flatter votre persévérance, s'il élit domicile dans votre platine. Puisse ce jeune et instable touche-à-tout trouver en la musique une nouvelle demeure.

Jean-Charles Dufeu

acheter ce disque

4-in-the-morning Snow
Makebelieve
Deerslayers
All the Roses
Hallelujah Anyway
Morningside
God Is in the Attic
Secret of the Scar
Wedding Ring
Bettye Swann


 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews