Billy Bragg - Mr. Love & Justice

21/03/2008, par Emmanuel Beal | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BILLY BRAGG - Mr. Love & Justice
(Cooking Vinyl / PIAS) [site] - acheter ce disque

BILLY BRAGG - Mr. Love & JusticeOk, le mec a le charisme d'une huître. Ok, il chante comme Elvis Costello en moins bien (c'est dire). Ok, on a jamais trop compris (et pour cause on l'a pas lu) son bouquin "The Progressive Patriot", où le bonhomme expliquait qu'il ne fallait pas laisser le patriotisme à la droite (de toute façon, il faut jamais rien laisser à la droite). Ok, ses albums n'ont jamais rien apporté de nouveau à quoi que ce soit... Mais Billy Bragg est d'une honnêteté absolue et la musique de son nouvel album, "Mr. Love & Justice", mérite bien plus qu'une simple écoute polie.
Parce que c'est à lui (et à personne d'autre, y compris à un certain Bob D.) que Nora Guthrie avait confié en 1998 et 2000 le soin de mettre en musique des textes non exploités de son géniteur (le mec dont la guitare tuait les fascistes, lorsqu'il était en route pour la gloire). Parce que le bonhomme a eu le bon goût de rendre hommage avec KT Tunstall, à ce Bob D. en reprenant "This Wheel's On Fire" (et non "Blowin' in the Wind "ou "The Times They Are A-Changin'"), lors d'un concert hommage à Bob Dylan (c'était lui Bob D., pas facile à trouver hein ?), à la BBC en septembre dernier. Parce que Kate Nash l'adore, et que nous on adore Kate Nash. Mais surtout parce que ce nouveau disque contient 12 chansons qui, à défaut de génie (même si on note les présences de Robert Wyatt dans les chœurs sur le premier single "I'll Keep Faith" et de l'orgue d'Ian Mc Lagan sur tous les titres) démontrent un réel talent de songwriting (j'adore les mots passe-partout), avec des réminiscences de folklore irlandais (le seul folklore sympathique du monde) sur l'entraînant (comme l'indique son titre) "I Almost Killed You", avec des sons de guitare qui font penser à Neil Young ("Something Happened"), avec de la mandoline (toute chanson avec de la mandoline ou du banjo est une bonne chanson) sur le très doux "You Make Me Brave", et enfin avec un titre ("Sing Their Souls Back Home") où le fan de West Ham United parvient à nous faire lever très haut notre chope de bière pour chanter avec lui (et ce sans sombrer dans le ridicule, ce qui n'est pas toujours facile avec une chope de bière, qui vous dégouline dessus, surtout lorsque la chanson entonnées à pleins poumons, est un hommage aux soldats envoyés sur des fronts lointains, qu'on devine moyen-orientaux) :
"Oh, Oh, won't you sing along with me
Come on
Oh, Oh, raise your voices now with me
And let them know that we want them back home
From wherever they may be
Come on and sing their souls back home"


Emmanuel Beal

A lire aussi : Mermaid Avenue volume 2
I Keep Faith
I Almost Killed You
M For Me
The Beach is Free
Sing Their Souls Back Home
You Make Me Brave
Something Happened
Mr. Love & Justice
If You Ever Leave
O Freedom
The Johnny Carcinogenic Show
Farm Boy

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals