John and Jehn - s/t

28/07/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JOHN AND JEHN
(Faculty Music Media) [site] - acheter ce disque

JOHN AND JEHN - S/tCe duo français est composé d'une fille et d'un garçon. Ils chantent tous les deux. Elle joue de la guitare, il joue de l'orgue et de la basse. Le reste du temps, ils s'enlacent. En couple, ils décident de quitter la France pour rejoindre Londres, avec pour idée fixe celle de jouer leur musique le plus souvent possible. Ces deux-là ont de l'ambition et une passion dévorante les anime depuis bien longtemps. Il semble que l'aventure fonctionne, car voici venue l'heure du premier album sur Faculty Music Media, dont ils sont la première signature. Dès l'ouverture du disque, sur "DOM", un duel prend place. Les voix se répondent et un jeu d'hypnose est lancé par l'orgue et le xylophone. Ni agonie ni apothéose, le titre se termine comme il avait commencé, mais l'ambiance du disque est installée. Le son froid du duo rappelle les premières démos de Joy Division, le dépouillement en plus. Par la suite, les titres accrocheurs s'enchaînent et on retient le riff d'orgue rythmiquement imparable sur "Love Me" et la voix de Jehn prenant des accents de Nico sur le titre "You, Far Away". Définitivement bercés par le passé, John et Jehn ont utilisé des merveilles vintages durant l'enregistrement. La cabine Leslie ainsi que le Roland Space Echo, ont ajouté au son de l'album un grain 70's qui leur va bien. Comme les deux faces que comporterait un vinyle, l'album est séparé en deux parties, celle de John et celle de Jehn. A l'écoute du disque, on sent les influences de Jehn se blottir un peu plus dans les années 80, avec notamment des rythmiques plus factices ("20LO7", "1, 2, 3"), tandis que John a un pied et demi dans les années 70, pour preuve, "The Fall", qui aurait eu sa place dans le "Bravery Repetition and Noise" du Brian Jonestown Massacre.
Ajouter à cela une bonne dose de guitare noisy et le chapitre des influences est clos. Après une tournée en première partie de British Sea Power, nul doute que ce premier album va leur donner l'élan nécessaire pour voler de leurs propres ailes.

Judicaël
DOM
Fear, Fear, Fear
Love Me
I Can See You
The Fall
You, Far Away
20L07
Lady Spider
Survive
1, 2, 3


les derniers articles


»» tous les articles
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews