kIM NOVAk - Luck & Accident

15/05/2007, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

KIM NOVAK - Luck & Accident
(Talitres / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

KIM NOVAK - Luck & AccidentDes groupes inspirés par le post-punk et les années 1980, ce n'est pas vraiment ce qui manque en ce moment. Et, ce n'est pas une question de décibels dégagés, de coiffure du chanteur, de nationalité ou d'huile de coude employée, mais la mayonnaise prend... ou ne prend pas. Bonne nouvelle : avec kIM NOVAk, elle prend. Doucement au début, mais le groupe s'impose rapidement - et fermement - avec ses chansons énergiques bien balancées et ses quelques douceurs sucrées/salées. Doucement au début disais-je, car le premier titre "Better Run" a quelque peu tendance à nous rappeler au bon souvenir de Robert Smith, surtout avec ses "Friday" répétés... L'auditeur averti a donc une légère tendance à la méfiance. C'est avec le troisième titre, l'excellent "Turn a Rabbit", son énergie salutaire et ses arpèges nerveux que toute trace de méfiance disparaîtra définitivement ; les bons titres s'enchaînent alors : "Lost at Play" et sa rythmique qui frétille, "If" et ses gimmicks audacieux, "Female Friends" tendu à souhait, le formidable "Some Photographs" ou, en guise de roman-fleuve, "Crash". Le tout concocté suivant une recette efficace : basse soutenue, parties guitares évoquant tour à tour Johnny Marr, Will Sargeant ou les riffs et montées en puissance de Kat Onoma, batterie discrète mais efficace, et voix qui, si elle n'est pas tout à fait du niveau de celle d'un Paul Banks (Interpol) ou d'un Stuart Staples (Tindersticks), s'accorde plus qu'honnêtement à l'urgence des chansons les plus rock ou au velours couleur crooner des morceaux plus calmes. Parmi ceux-ci, "In the Mirror" est un conte de fées pris à contrepied et une variation malicieuse et gracieuse sur le "I'll be your Mirror" du Velvet Underground. Volontairement ou non, le groupe semble ainsi s'amuser à parsemer ses titres de références à des groupes ou artistes de toutes époques. Mais ce qui pourrait plomber le disque le rend au contraire plus ludique et l'on ressent dans "Luck & Accident" le plaisir que le groupe prend à jouer, le pied au plancher et sans complexes. Un plaisir largement partagé.

Christophe Dufeu

Better Run
Swallow
Turn a Rabbit
Lost at Play
In the Mirror
If
Female Friends
Around Your Neck
Some Photographs
Crash
On My Back


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews