Naive New Beaters - Wallace

23/07/2009, par Florine | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NAIVE NEW BEATERS - Wallace
(Cinq 7 / Wagram) [site] - acheter ce disque

NAIVE NEW BEATERS - WallaceQue faire lorsque l'on possède autant d'élégance qu'un primate du zoo de Vincennes habillé par la styliste des séries AB ? A priori, rien. Sauf si l'on crée un groupe nommé Naive New Beaters (comprendre, les "nouveaux batteurs naïfs") et que l'on décide d'assumer ce second degré. Attention, cependant, de ne pas tomber dans une certaine forme du ridicule qui pourrait vous faire perdre toute crédibilité. Cette leçon, les NNBS (à prononcer "énénebiz" pour se la jouer faux-branché) l'ont bien comprise et c'est un premier album plutôt prometteur que le trio franco-américain nous livre. Le plus difficile avec les Naïve New Beaters reste de qualifier leur musique. David Boring, le chanteur californien au pull chauve-souris ocre et noir de la collection hiver 79 (je vous le jure), la décrit comme de la "pop rappée avec des sentiments chaloupés". Comprenez ce que vous voulez, néanmoins, pour vous donner une idée, leur répertoire navigue entre l'électro-pop, le rock et le hip-hop. Dit comme cela, je comprends vos craintes. Pourtant, avec "Wallace", leur album, le fabuliste David Boring, le guitariste Martin Luther BB King et le machiniste Eurobelix (oui, vous aurez compris que leurs noms assez spéciaux font également partie du second degré) arrivent à emporter l'adhésion grâce à ce mélange de styles, cette production parfaite (due à Clive Martin) et cette kyrielle de tubes intégraux comme "Get Love", "Live Good" ou "Can't Choose". Précisons que "Can't Choose" fait partie de ce genre de chansons qui s'installent dans votre tête durant de longues heures - on vous aura prévenus. L'esprit s'apaise ensuite avec la ballade "Just Another Day", avant de repartir de plus belle avec "Boring David", chanson dans laquelle David Boring parle de lui, tout simplement. Les NNBS sont un concept à eux-seuls : ce trio mal habillé et portant des noms à en faire pâlir Didier Super a réussi à faire de "Wallace", leur premier album, une belle surprise musicale. Ils auront même eu droit à un joli buzz (grâce au clip de "Live Good" réalisé par Megaforce) et malgré leur allure d'imposteurs, ils ont réussi à créer un univers qui leur est propre. Alors, entre la campagne pour une célèbre marque de téléphonie mobile et leur tournée des festivals cet été, pas la peine d'essayer, vous n'échapperez pas aux Naïve New Beaters. Bang !

Florine

L.A. Trumpets
Get Love
Live Good
Wow Now
Can't Choose
Just Another Day
Dual Income No Kids
Janeiro
Boring David
The Last Badaboum


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals