Nine Black Alps - Everything Is

08/12/2005, par V | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NINE BLACK ALPS - Everything Is
(Island) [site] - acheter ce disque

NINE BLACK ALPS - Everything IsIl y a des dossiers de presse qui en disent long sur notre époque. Pour vanter son nouveau groupe anglais qui monte (un de plus, et de Manchester en plus), la maison de disques en arrive à ce genre d'extrémités : les Nine Black Alps "détestent la musique de bon goût", ils "sont à des années-lumière de leurs contemporains" (comprenez, à l'arrière) et ne sont pas du genre à truffer leurs morceaux de "solos de saxophone". Tout cela a valeur de compliment, vous l'aurez saisi, parce que les dossiers de presse font dans l'ironie, maintenant. Dans quel bourbier le rock, la pop, enfin la musique de jeunes, s'est-elle fourrée pour qu'on en arrive à considérer le bon goût, l'éclectisme musical (un saxophone, mon dieu !) et la modernité comme des fautes impardonnables ? Le bon goût est devenu de mauvais goût, vous ne saviez pas ? Du coup, le mauvais goût est devenu de bon goût. Vous suivez ou vous avez l'impression d'être dans un sketch de Raymond Devos ?
Bref, tout ça pour dire que les groupes trop bien peignés à la Franz Ferdinand commencent à en lasser certains. En réaction aux costumes cintrés et à la pop funky rétro, voici donc les Nine Black Alps : quatre gamins mal habillés qui font du grunge. Le grunge, c'est la musique de demain. Précisons : le revival grunge. Les Nine Black Alps n'ont rien inventé, faut pas déconner, mais au lieu de regarder les années 1980 dans le rétroviseur, comme les autres, ils regardent les années 1990. C'est moins loin. Encore un petit effort et un jour, un groupe osera regarder devant lui. Mais bon, le revival grunge, ça change. Nos quatre jeunes Mancuniens n'y vont pas par quatre chemins : la voix rugit, les guitares et la basse rugissent itou, et la batterie en prend plein la tête. Ça ne doit pas être facile, la vie d'instrument dans un groupe grunge. Nirvana était un grand groupe car derrière le bruit assourdissant et les hurlements écorchés de Kurt Cobain se cachaient d'excellentes mélodies. Les Nine Black Alps ont de qui tenir. Leurs onze chansons tiennent debout, et tiendraient même si on leur retirait le gros son dur qui les habille. Alors finalement, peu importe que, dans un grand élan régressif, l'un des gars confesse : "j'aime les choses vaguement nulles et délabrées" ou "nous ne sommes pas des gens malicieux ni pénétrants". Lorsqu'on écoute "Shot Down" ou "Not Everyone" à fond les ballons, nous aussi, on a envie de décapsuler des bières avec les dents face à un mur d'enceintes, p'tain. Et "Get Your Guns" ou "Cosmopolitan" donneraient bien envie de bazarder tous ses Go-Betweens pour vivre à la dure dans un squat dégueu avec les quatre lascars. Voyez le genre ? Non, c'est vraiment un bon album. Allez, on descend acheter des bières.

V

Get Your Guns
Cosmopolitan
Not Everyone
Unsatisfied
Headlights
Behind Your Eeyes
Iron Side
Shot Down
Just Friends
Intermission
Southern Cross

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals