Opiate - Sometimes

25/06/2003, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

OPIATE - Sometimes (EP)
(Morr Music / Ici d'ailleurs)

OPIATE - Sometimes (EP)À l'approche de l'été, le label Morr, partout célébré et donc condamné à l'excellence, sort en tir groupé le nouveau Lali Puna (maxi single), le nouvel Opiate (EP), productions locales, ainsi qu'Ulrich Schnauss (LP), distribution, comme autant de salves chargées de marquer d'une empreinte nette le territoire mouvant des musiques électroniques. Derrière Opiate et ses promesses de rêveries artificielles, il y a le danois Thomas Knak, repéré jusque-là comme remixeur (Piano Magic, Bomb the Bass) et producteur (Björk a fait appel à lui pour "Undo" et "Cocoon" sur son dernier album), désormais sûr de lui et capable d'engager ses faits d'armes en première ligne. Comme mes métaphores martiales ne l'indiquent pas, cette livraison, plutôt que de jouer des artifices pyrotechniques qui rendent l'électronique parfois combattive et violente, constitue une petite merveille d'orfèvrerie minimale, une mécanique de précision dont la seule cible est la beauté. Alternant les pièces un peu abstraites ("perdot", "for brian alfred"), les mélodies oniriques ("snow story") et les exercices rythmiques virtuoses ("stp !"), Thomas Knak peut aussi adopter simultanément les trois possibilités avec une aisance qui laisse songeur : son "amstel" tapisse de bruits de fond sourds et angoissants (j'imagine les vibrations des parois métalliques d'un sous-marin au fond des eaux) le chemin parcouru par une charmante mélodie, comme sortie tout droit de "Vespertine" et rebondissant sur un tressautement irrégulier ; curieux mélange d'hésitation et d'allégresse, de douceur et d'angoisse, le morceau l'emporte par la maîtrise de cette esthétique des contraires. Le travail de la production est également remarquable : le mélange des sons concrets, des rythmiques répertoriées mais anémiées (l'exercice inachevé de house sur "stp !"), de l'acoustique (piano et cordes) révèle des profondeurs de champ insoupçonnées dans un genre musical trop vite taxé de minimalisme. Il va sans dire qu'un nouvel album est attendu avec ferveur.

David

A1 perdot
A2 snow story
A3 amstel
A4 for brian alfred
A5 stp !
A6 opiTTT

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals