Radiohead - Kid A

02/11/2000, par Loik Amis | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RADIOHEAD - Kid A
(Parlophone)

RADIOHEAD - Kid AC'est entendu, Radiohead a pris des risques. Beaucoup de risques, notamment celui de désarçonner ses plus fervents admirateurs en s'éloignant d'une "formule" qui avait fait ses preuves. On a beaucoup glosé sur ce point, tout le monde ayant pu suivre quasiment en direct les doutes et hésitations d'un groupe probablement trop médiatisé, grâce au journal de bord publié sur leur site par le guitariste Ed O'Brien. On a tout dit sur cet album avant même qu'il ne sorte, et le premier effort à faire est d'oublier ce qu'on a pu lire avant d'entamer une plongée en apnée (d'ailleurs, je serais vous, je lirais cette chronique après avoir écouté l'album, ce qui ne devrait pas être trop difficile puisqu'il est sorti depuis quelques temps déjà).

Et finalement, ce n'est peut-être pas un disque si révolutionnaire qu'on a pu le dire. C'est un très bel album, fortement influencé par la musique électronique au sens large du terme mais puisant également dans ce qui fait le talent si particulier de Radiohead, leur forces et leur faiblesses. Une sorte de relecture ambient et d'appropriation pop. On y ressent nettement la trace d'Aphex Twin ("Kid A") ou celle de Björk ("Motion Picture Soundtrack") par exemple. Mais on y retrouve aussi la patte de Radiohead, dans cette façon caractéristique de construire des mélodies improbables ("Everything in its right place" ou "How to disappear completely", à rapprocher de certains grands moments d'Ok Computer) ou dans ces montées d'intensité lyrique ("Morning Bell").

Dans son journal, Ed O 'Brien déplorait (avant de changer d'avis) ce qu'il ressentait comme une volonté systématique de se départir des atouts principaux du groupe à ses yeux et se demandait si Radiohead n'était pas rentré dans le territoire des Stone Roses. Il ne semble pas que ce soit le cas, mais il y a bien eu changement de territoire. De chansons, aussi chaotiques soient-elles, qui répondent à un certain nombre de règles, Radiohead est passé à une musique au rythme très différent, où le temps s'écoule à la fois plus lentement et plus rapidement, où il est très facile de gâcher et de diluer une bonne idée, et où l'on peut sombrer dans la facilité d'une seconde à l'autre. Mais le grand avantage de Radiohead, de ce point de vue, c'est justement leur capacité à structurer des morceaux, à partir du chant notamment, véritable élément fédérateur de cette musique en plein évolution (témoin une perle comme "Idioteque", croisement halluciné entre Aphex Twin et New Order période Power, Corruption and Lies).

Voilà donc un groupe réputé de dimension planétaire, alliant avec un rare bonheur succès public et critique, qui aurait pu se contenter de sortir un disque de plus et qui a préféré se mettre en règle avec son exigence et avec ses influences du moment. Le premier courage de Radiohead avec Kid A, ce n'est pas d'avoir décidé d'expérimenter pour expérimenter à tout prix, de se libérer de je ne sais quel carcan mélodique, comme si c'était une nécessité absolue et comme si le fait de décider de changer était un axe artistique à lui tout seul. C'est peut-être d'avoir choisi de suivre ses propres évolutions musicales, celles de ses membres, de ne pas avoir laissé s'installer, entre la musique qu'ils composent et celle qui les passionne aujourd'hui, un décalage dicté par l'habitude d'écrire d'une certaine façon. C'est peut-être ce qui sépare le talent du génie.

Un disque magnifique, presque reposant, mature et plus serein (il suffit d'écouter des morceaux comme "Kid A" ou le superbe instrumental "Treefingers" pour s'en convaincre), témoignant brillamment des évolutions de ce groupe. Et dont l'un des mérites sera peut-être d'amener un certain nombre d'auditeurs rétifs à la musique électronique à la considérer d'un œil nouveau.

Loik

Everything in its right place
Kid A
The national anthem
How to disappear completely
Treefingers
Optimistic
In limbo
Idioteque
Morning bell
Motion picture sound track

website : http://www.radiohead.com

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews