Sufjan Stevens - Run Rabbit Run

02/11/2009, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SUFJAN STEVENS, OSSO - Run Rabbit Run
(Asthmatic Kitty / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

SUFJAN STEVENS - Run Rabbit RunLe retour tant attendu de l'enfant prodigue du folk américain ? Euh non, pas tout à fait. Bien que ce copieux album instrumental (qui sort quelques semaines avant un autre, tout aussi dénué de chant) soit bien signé Sufjan Stevens, il s'agit là davantage d'un "side project", d'un petit pas de côté, qui ne fait que reprendre "Enjoy Your Rabbit", le deuxième album du chanteur. Oups, Sufjan Stevens se met à reprendre ses propres albums ? Il lui reste déjà 48 albums à enregistrer, rien que dans le cadre de son projet sur les Etats américains, alors je me demande bien comment il va pouvoir gérer tout ça...

Bon, plus sérieusement, cet album a un historique un peu alambiqué : "Enjoy Your Rabbit", dont les titres empruntent à l'astrologie chinoise, est un album de bidouille électronique (dont les quelques écoutes ne m'ont pas laissé un sentiment inoubliable). Dans le cadre d'un projet artistique en 2007, le National Bryce Dessner avait conduit son ami Sufjan à faire reéenregistrer quatre de ses titres par un quatuor à cordes, nommé Osso. Enthousiasmés par le résultat, les deux compères ont décidé d'étendre l'expérience à l'ensemble des titres de l'album original, avec l'aide d'arrangeurs dont les CV auraient du mal à tenir sur cette page.

Et côté musique alors ? "Run Rabbit Run" s'apparente donc à un disque de musique classique, composé de petites pièces baroques plutôt bien troussées, marquées par l'emphase qui caractérise leur compositeur et dont quelques éléments (cahots, grincements, stridences et décalages en tous genres pour reproduire les effets de l'album original) viennent nous rappeler l'histoire de ce projet. Le tout est plutôt agréable et s'écoute sans efforts, avec quelques bons moments comme "Ox", "Monkey", "Snake" ou "Dog". Après vient la question qui tue : est-ce que j'écouterai toujours ce disque dans un an ?

Christophe Dufeu

acheter ce disque


A lire également, sur Sufjan Stevens :
la chronique de "Songs for Christmas" (2006)
la chronique de "The Avalanche : Outtakes and Extras from the Illinois Album" (2006)
l'interview (2005)
la chronique de "Come on Feel the Illinoise" (2005)
la chronique de "Seven Swans" (2004)

Year of the Ox
Enjoy Your Rabbit
Year of the Monkey
Year of the Tiger
Year of the Dragon
Year of the Snake
Year of the Horse
Year of the Sheep
Year of the Rat
Year of the Rooster
Year of the Dog
Year of the Boar
Year of Our Lord

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews