Sunhouse - Crazy On The Weekend

04/07/1998, par Philippe Garnier | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SUNHOUSE - Crazy On The Weekend

sunhouseIl est de ces cuvées si riches qu'on n'en apprécie jamais tous les trésors. Ces vins-là concentrent en leur sein tant d'arômes subtils, de saveurs inédites, qu'ils sont un défi au temps. L'album de Sunhouse est de cette race. Une musique sans âge, sans date, une vendange tardive, une liqueur à la fois ample et frêle. Sunhouse a des décennies de retard, donc autant d'années d'avance sur des groupes qui ne savent transmuter le vieil or qu'en plomb. Quand certains tentent de nous blouser en venant chialer dans leur harmonica, les trois de Sunhouse se sont contentés de presser leurs vies bien pourries pour en tirer un blues fragile et sincère. Pourriture noble. Tout y est au bord de la rupture, toujours incertain, "You could make me happy...", mais pas sûr. Ce groupe a une âme, désespérée, mais sans larme. Avec Sunhouse, les Midlands ont des airs de plaines américaines, une cabane perdue, un incendie crépusculaire. "Crazy On The Weekend" est une sélection de grains nobles, et les artisans de Sunhouse ont pris soin de ne garder que les plus belles grappes du folk-rock. Ils n'ont recueilli que le meilleur jus pour remplir leurs vieux fûts. Ici point de branches mortes, pas d'américanisme primaire, pas d'artifice, pas d'effet. Guitares acoustiques, piano, Wurlitzer, harmonica. Là où il faut, quand il faut. Les mélodies sont simples, modestes, elles ne cherchent pas séduire, et pourtant... La première cuvée de Sunhouse se déguste lentement, seul. Il faut savoir écouter le vent, s'imprégner de la plainte de Gavin Clarke. Crazy On The Weekend est long en bouche. Le "Second Coming" terminal vous reste sur la langue, vous pénètre. A vous briser le coeur. Dans les rares moments d'euphorie, on savait déjà pouvoir compter sur les Tindersticks ou Lambchop pour nous rappeler que la vie est une saloperie. Maintenant il y a Sunhouse.

Philippe Garnier

Crazy On The Weekend
Hurricane
Chasing The Dream
Spinning Round The Sun
Good Day To Die
Lips
Loud Crowd
Monkey Dead
Hard Sun
Swing Low
Animal
Second Coming

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals