Warpaint - The Fool

18/05/2011, par Pierre Gourvès | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Warpaint - The Fool

Quelle honte ! L'album est déjà sorti depuis près de six mois maintenant et nous n'avions rien écrit sur le fabuleux premier opus des Californiennes de Warpaint, dont l'EP ''Exquisite Corpse'' sorti en 2008 m'avait pourtant bien emballé. Au niveau des changements, une succession de batteurs (cinq changements opérés en autant d'années !) et le départ du guitariste John Klinghoffer, dont on peut entendre les exploits chez les Red Hot Chili Peppers, qui laisse l'exclusivité totale à des membres féminins. Le style electro garage dépouillé (''Elephants'') laisse place à un rock psyché noyé dans une batterie beaucoup moins en retrait (''Warpaint'') et amène le groupe à expérimenter davantage sur les structures mélodiques (''Composure'' dont le thème et le refrain s'enchaînent comme deux morceaux mal imbriqués,  alors que les choeurs féminins déclament au loin un hymne fiévreux). On aime l'ambiance de ces guitares grunge qui sonnent comme du Nirvana (''Majesty'') et ce chant à l'accent infantile, comme on peut l'entendre chez Régine Chassagne (''Arcade Fire''), sans  jamais tomber dans le rétro-nostalgique, chose plutôt rare à l'heure actuelle.

    Là où Warpaint a perdu de son lyrisme punk (''Beetles'', présent dans l'EP, avec ces grandes envolées à plusieurs), a gagné au contraire en insolence, en agressivité (''Shadows'' et sa batterie martelante, écrasant littéralement le chant) tout en gardant son langage musical en binaire  : une pop énergique qui contrebalance systématiquement un chant doux et fluide. Les morceaux échappent à la formule efficace de la mélodie condensée, écoulent un flux de paroles dont on s'étonne à saisir la portée au regard de l'ensemble. Des morceaux très uniformes  comme ''Baby'' parviennent à faire oublier qu'on ne joue avec que peu d'accords, mais bercés par quelques infimes variations  : un glissement de cordes, une voix faussée l'espace d'un instant. Qu'importe, on reste charmé par cet érotisme à fleur de peau, sur fond de sous-sol tamisé, étouffé par le bruit et la sueur.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Set Your Arms Down
  2. Warpaint
  3. Undertow
  4. Bees
  5. Shadows
  6. Composure
  7. Baby
  8. Majesty
  9. Lissie's Heart Murmur

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals