Loading...
Disques

Odran Trümmel – Mutants And Loonies

ODRAN TRÜMMEL – Mutants And Loonies
(Another Record/ Anticraft) [site] – acheter ce disque

ODRAN TRÜMMEL - Mutants And LooniesEt voici « Mutants And Loonies », le deuxième album du néo Parisien Odran Trümmel. Après nous avoir offert, fin 2005, le joli « Down To Louishill », l’ex Tourangeau confirme avec un album plus travaillé et abouti. Pourtant Odran n’a pas bouleversé ses méthodes de travail, il joue encore de tous les instruments et la production reste artisanale. Mais le rendu est moins direct que sur le premier opus. La voix est plus travaillée : hésitant entre Adam Green et Gareth Cavil sur « Down Louishill », Odran Trümmel a préféré prendre le chemin plus obscur mais moins racoleur, plus aérien et moins caverneux, du Gallois. L’univers est lui aussi plus homogène, la piste bédéiste à la Jeffrey Lewis est encore plus criante qu’auparavant, les histoires sont absurdes et décalées, auto critiques et amusantes.
Plus homogène mais par pour autant monotone, « Mutants And Loonies » surprend car Trümmel aime bien brouiller les pistes. Bien que les morceaux soient courts, la plupart des titres sont divisés en une ou deux phases dont les césures sont plus ou moins prononcées, ainsi un morceau intimiste peut brusquement se transformer en un brûlot de pop psyché crasse. Ce qui caractérise Odran Trümmel dans l’univers du folk intimiste et débraillé, c’est effectivement ce goût pour les ruptures rythmiques. La batterie n’est pas que support mais aussi moteur des morceaux. Autour de ce tempo, le « Dutchman » alimente généralement ses mélodies en égrenage d’arpèges et multiples bidouillages. Une mixture qui fonctionne à merveille sur « Mayonnaise » ou « Such a Mess » mais c’est sur le dernier titre, « On My Own », que ce fan de Bert Jansch convaincra tout le monde.
Odran Trümmel nous offre donc un album bien plus pop et, on l’espère, moins confidentiel que le précédent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.