Loading...
News

Beirut compile ses nombreuses raretés

En dehors de ses cinq albums parus entre 2006 et 2019, l’Américain Zach Condon, alais Beirut, a publié de nombreux morceaux sur des singles et EP, et en a enregistré d’autres restés totalement inédits. La compilation “Artifacts” en rassemble pas moins de vingt-six aux titres souvent géographiques (“The Long Island Sound”, “Transatlantique”, “Bercy”, “Sicily”, “Fisher Island Sound”, “Le Phare du Cap Bon”, “Babylone”). On y trouvera aussi bien de brefs instrumentaux d’inspiration balkanique ou plus électro (“Irrlichter”) que des chansons à l’écriture très maîtrisée derrière un son parfois lo-fi à la Magnetic Fields, toujours superbement interprétées, qui comptent parmi ses plus belles réussites : “Elephant Gun”, “Scenic World”, “Interior of a Dutch House”, “Autiumn Tall Tales”, “Hot Air Balloon”…
Cette riche collection retraçant l’évolution musicale de Zach, de ses premières compositions à 14 ans jusqu’à aujourd’hui, est déjà disponible en digital. Pour la sortie physique sur le label Pompeii Records, il faudra attendre le 1er avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.