Loading...
Disques

Lonny – Ex-Voto

En 2020, nous découvrions Lonny avec “Incandescente”, premier et sublime morceau sous son nouveau nom de scène (épaulé par Guillaume Charret, la jeune Française avait publié un premier court album en 2018, entièrement chanté en anglais, sous le pseudonyme de Lonny Montem). Puis trois autres chansons, toutes aussi lumineuses, au fil de l’année 2021. 

A l’instar de quelques-uns de ses illustres prédécesseurs, Louise Lhermitte, alias Lonny – nom d’artiste qui défie la solitude et s’en sert aussi comme socle créatif, la contraction possible de Loneliness –, a connu une rupture sentimentale et tiré de cette expérience douloureuse la matière brute de ce premier disque sans fausse note. Œuvre cathartique, proche du murmure parfois, et mettant toujours justement à distance le pathos, “Ex-Voto” emporte souvent loin les émotions, avec ses récits consumés, et, tout autant, ses possibles renaissances.

Comme peu en français, Lonny dit les cheminements intérieurs : la figure de l’île, l’exploration des paysages naturels, comme miroirs de ce qui se joue à l’intérieur de soi. S’appuyant sur des qualités littéraires rares, la chanteuse francilienne raconte ainsi, mieux que personne, les états du corps forcément passager et le surgissement des émotions, au cœur de la nuit : «C’est la braise sous les cendres / Quand l’ombre voudrait se répandre / Sur les corps / Et que le feu l’emporte » (“Incandescente”).

Servi par la production économe mais toujours subtile de Jesse Mac Cormack, figure indie montréalaise et collaborateur de Patrick Watson ou Cat Power, “Ex-Voto” ne déçoit jamais, du folk vibrant de “Black Hole” – seul titre en anglais – à “Allez Chagrin”, pouls et piano au ralenti, davantage inscrit dans une élégante tradition française du songwriting. 

Au fil des mois et des années, la jeune Louise Lhermitte a su prendre son temps, à l’écart de la vitesse du monde. Le temps de déposer quelques cailloux, un à un, sur un chemin qui n’appartient à elle. A cette heure, nous ignorons les voies qu’empruntera bientôt Lonny, mais sommes convaincus d’une chose : “Ex-Voto” n’est pas seulement précieux, il est aussi un grand disque qui, à sa mesure, saura défier le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.