Loading...
Concerts

Peter Doherty et Frédéric Lo – Festival Bordeaux Rock, 12 mars 2022

C’est donc à Bordeaux, au Festival Bordeaux Rock, que Peter Doherty et Frédéric Lo ont décidé de lancer la promo de leur album commun tant attendu, “The Fantasy Life of Poetry and Crime”, qui sort ce vendredi. Joué sur scène quasiment en entier, ce disque s’annonce comme l’un des sommets de l’année. Après la prestation de samedi soir sur la scène de la Salle des fêtes du Grand Parc, tous les espoirs sont permis.

Peter Doherty aime tellement les chiens qu’il fait venir sa chienne préférée Gladys sur scène. Le cabot se tiendra à carreau, un peu comme son maître, rangé des seringues depuis son exil salvateur à Étretat. Tiré à quatre épingles, aminci (oui oui !), costume, doulos sur la caboche et foulard rose autour du cou, l’ancien (ou toujours) chanteur des Libertines et des Babyshambles semble heureux de retrouver la scène. Et cela n’a pas forcément un rapport avec son anniversaire qu’il fêtait le jour même ; le public lui chantera évidemment un « happy birthday to you » pour célébrer les 43 piges de l’ex-bad boy du rock anglais. Frédéric Lo, plus en retrait, ne donne pas sa part au chien côté élégance avec un sobre costume noir.

Outre Gladys, les deux acolytes sont accompagnés d’une batterie arborant fièrement un « Fuck Putin » sur la grosse caisse, d’un clavier bien tempéré et d’une basse efficace. Et si Peter Doherty a un peu perdu la ligne, il n’a pas perdu sa voix, que ce soit pour interpréter quelques vieilleries des Libertines et des Babyshambles ou pour nous livrer la quasi-intégralité de “The Fantasy Life of Poetry and Crime” composé avec Frédéric Lo, l’homme derrière “Crève-cœur”, qui marqua le retour aussi superbe qu’inespéré de Daniel Darc en 2004.

Malgré leur nouveauté, ces merveilles de chansons, entre ballades élégantes et morceaux plus enlevés, ont su séduire un public qui s’attendait peut-être à davantage de décibels. Même si, sur disque, la production léchée et les arrangements audacieux de Frédéric Lo diffèrent des versions scéniques, le concert donnait un bel avant-goût de l’album.

Setlist :

Last of the English Roses

The Fantasy Life of Poetry and Crime

The Epidemiologist

The Ballad of…

Yes I Wear a Mask

Rock and Roll Alchemy

The Monster

Invictus

The Glassblower

Keeping me on File

Abe Wassenstein

Arcady

Delivery

All at Sea

Salome

Don’t Look Back into the Sun

Maddiescrowd

For Lovers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.