Loading...
ConcertsNews

Jim O’Rourke expérimente à la Maison de la radio

On ne présente plus Jim O’Rourke, éminent représentant de ce qu’on a appelé la « scène de Chicago » (où il est né en 1969), qui depuis les années 80 a travaillé avec la plupart des artistes importants du rock indé et de l’avant-garde, de Sonic Youth (dont il fut membre à part entière) et Red Crayola à Sterolab et Wilco en passant par Derek Bailey, Gavin Bryars ou même Brigitte Fontaine. Aujourd’hui basée à Tokyo, cette inlassable tête chercheuse tout-terrain (pop, post-rock, ambient, noise, expérimental, impro…) a répondu à une commande de l’INA-GRM et de l’Onceim, orchestre qui réunit « des instrumentistes de très haut niveau qui développent des pratiques instrumentales et des styles musicaux totalement personnels. Ils sont interprètes et/ou improvisateurs et/ou compositeurs, et souvent les trois à la fois, ce qui leur permet de saisir pleinement les complexités et les subtilités de la musique d’aujourd’hui ». S’y joint l’Acousmonium, un « orchestre de haut-parleurs » produisant un son spatialisé adapté aux dimensions de la salle.
Après une résidence du 23 au 27 mai, l’œuvre “Flocking gliders, again and again I have heard” sera jouée en création mondiale le dimanche 29 mai à 18h au studio 104 de la Maison de la radio, avec une autre composition signée de la suédoise Ellen Arkbro, considérée comme une digne héritière de la française Elaine Radigue (longs morceaux très minimalistes). Des diffusions et un podcast sur le site de France Musique suivront. Oreilles curieuses, n’hésitez pas à réserver ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.