Loading...
Disques

The Beths – Expert In A Dying Field

Sorti il y a peu, le troisième album de The Beths confirme toutes les promesses que contenaient “Future Me Hates Me” (2018) et “Jump Rope Gazer” (2020). Le groupe y poursuit son exploration des harmonies vocales, des solos de guitares noisy et des mélodies entraînantes tout au long de douze titres d’indie pop virtuoses et impeccables.

The Beths s’est formé à Auckland (Nouvelle-Zélande) en 2010 autour d’amis de lycée, Jonathan Pearce, Benjamin Sinclair, Tristan Deck et Elizabeth Stokes qui écrit les textes depuis les débuts de la formation. C’est à nouveau le cas pour toutes les chansons d’“Expert in a Dying Field”, à l’exception de “Change in the Weather” coécrit avec Pearce qui assure également la production de cet album enregistré à Los Angeles.

Sur plusieurs titres de l’album, Strokes revient sur une rupture amoureuse récente, autopsiant ses émotions, ses blessures et surtout sa colère. Cette dernière s’exprime à travers une énergie quasi punk sur plusieurs morceaux dont l’emblématique “Silence Is Golden”, le titre le plus radical de l’album. « I’d burn the whole city down to turn it down », peut-on l’entendre chanter…

Rolling Stone et Pitchfork ne s’y trompent pas lorsqu’ils évoquent chez The Beths un retour euphorique à l’indie rock des années 90, évoquant Fountains of Wayne ou Superchunk à leur meilleur. Des titres comme “Silence Is Golden”, “When You Know You Know”, “Best Left” ont cette nervosité saturée des productions de l’époque. Le groupe démontre également sa capacité à écrire de très belles ballades avec “2am” qui clôture l’album, chanson hantée par les souvenirs et les regrets : « Feel it like you did back then?/2am/We were pounding the pavement/And I wonder/Could we be that way again? »

Album attachant et honnête, brillant par la précision de ses compositions et de ses arrangements, tout en étant immédiatement accessible et agréable, “Expert in a Dying Field” s’affirme d’emblée comme l’un des albums de l’année. Peut-être pas l’un des plus ambitieux ou des plus innovants, mais certainement l’un de ceux vers lesquels on a le plus envie de revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.