Chromatics - Night Drive

21/02/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CHROMATICS - Night Drive
(Italians Do It Better / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

CHROMATICS - Night DrivePour un album défendu bec et ongles par Magic (album de l'année), c'est peut-être un peu tard qu'arrive cette chronique de "Night Drive". Ce troisième opus des Américains, s'il ne convainc pas de bout en bout, demeure néanmoins l'une des oeuvres les plus excitantes de 2007. Mea culpa donc. Mais à la décharge du chroniqueur négligent, il demeure difficile de dire quelque chose de très intelligent et de très construit sur cet album. Je suis resté longtemps coi tant "Night Drive" m'a impressionné, tant il a accaparé mon cerveau, me laissant complètement abruti, me limitant à juste utiliser trois mots : "ouaw dis donc", un peu léger par conséquent...
Produit impeccablement par Johnny Jewel, "Night Drive" est un album qu'on décrira grossièrement comme de la "disco cold wave minimaliste ultra hypée". La voix glaciale de Ruth Radalet est d'une teneur mélancolique, chantée avec une retenue arty, qui nous rappelle conséquemment la beauté maudite de Nico. Sur des rythmiques uniformes, Adam Miller glisse des arpèges de guitare pichenettées donnant une teinte anguleuse aux morceaux, les rendant autant attractifs que dérangeants. L'atmosphère est plus que brumeuse mais laisse deviner des ombres lascives aguicheuses qui nous empêchent de délaisser cet univers envoûtant mais écrasant. Hypnotisé, subjugué par les mélodies malsaines de ces Américains, on laisse même passer quelques moments d'égarement du trio ("Let's Make This Moment To Remember") préférant retenir les moments clés. Le chef-d'oeuvre de cet album est "Running Up That Hill", une reprise de Kate Bush sublimée grâce à une fusion réussie de claviers enjôleurs, de guitares chiquenaudées et du chant céleste de Radalet.
Oscillant entre disco punk nostalgique et cold wave post moderne, Chromatics égaye le chroniqueur complaisant et inventeur de dénominations stylistiques d'une profonde vacuité et inexactitude. Pour se racheter, il incitera surtout à une écoute empressée de ce disque.

Vincent Le Doeuff
The Telephone Call
Night Drive
I Want Your Love
Running Up That Hill
The Killing Spree
Healer
Mask
Tomorrow Is So Far Away
Let's Make This Moment to Remember
Tick Of The Clock

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews