Field Music - Tones of Town

23/05/2007, par Aurélien Gaidamour | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FIELD MUSIC - Tones of Town
(Cooperative Music) [site] - acheter ce disque

FIELD MUSIC - Tones Of Town"Field Music", le premier album du groupe, sorti l'année dernière, était une belle réussite ; le second, "Tones of Town" est un vrai petit bijou. Si l'on retrouve avec délice les mêmes ingrédients, soit un piano chaloupé et une guitare électrique qui se répondent avec finesse et agilité, une batterie particulièrement inventive et acrobatique (mais jamais démonstrative), une basse bien ronde, ainsi que des cordes et des voix qui s'entrecroisent joliment, le mélange est cette fois encore plus épicé. Le groupe a gagné en assurance : il maîtrise mieux ses effets et offre à nos oreilles un véritable feu d'artifice pop.

Immédiatement, le charme opère. Et plus l'on écoute "Tones of Town", plus on en découvre les qualités, et plus on apprécie le disque, qui ne souffre d'aucun temps mort. Les morceaux, ébouriffants de naturel et d'évidence, regorgent de surprises mélodiques et de ruptures rythmiques, qui en font autant d'irrésistibles mille-feuilles. Ces onze titres, à la fois aériens et énergiques, ont la grâce et la beauté des rêves. Ils rappellent à la fois le meilleur d'XTC et l'écriture labyrinthique de Syd Barrett (en nettement moins flippé) ; comme les mobiles de Calder, ils échappent avec une facilité confondante aux lois de la pesanteur et du formatage.

Dès l'ouverture de l'album, avec "Give It Lose It Take It", une fois passée l'intro vaporeuse (ambiance xylophone / glockenspiel), on ne peut s'empêcher de taper du pied et de frapper dans ses mains. Et ce sentiment d'euphorie n'est pas prêt de retomber : "Sit Tight" et sa ligne de piano chaloupée est tout aussi enthousiasmant ; "A House is Not a Home", le premier single, s'impose par sa fraîcheur ; "A Gap Has Appeared" frappe quant à lui par son ampleur. Tout est plus léger avec Field Music : même lorsque les mélodies se font plus rêveuses ("Kingston", "Place Yourself"), l'atmosphère générale du morceau reste pétillante et malicieuse.

"Tones of Town" est un album à la fois simple et exigeant, fin et accessible. Qui s'écoute, à la campagne ou à la ville, un large sourire aux lèvres.

Aurélien Gaidamour

Give It Lose It Take It
Sit Tight
Tones of Town
A House is Not a Home
Kingston
Working to Work
In Context
A Gap Has Appeared
Closer At Hand
Place Yourself
She Can Do What She Wants


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals