Ivy - Guestroom

18/12/2002, par Ursagraph | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

IVY - Guestroom
(Minty Fresh)

IVY - GuestroomIncontournable dans le circuit US des "college radio", le trio Ivy n'a jamais dépassé le statut d'aimable groupe pop par chez nous. Une formation classique dont la seule particularité serait d'avoir en son sein une chanteuse française avec ce sympathique accent européen qui a fait chavirer plus d'un cœur de Yankee ? Oui mais...
Comparée à Stereolab à ses débuts à cause de cet exotisme latent, souffrant d'une homonymie du côté de chez Sarah Records, la musique d'Ivy a gardé depuis sa fraîcheur, son dynamisme, sa sobriété. Des qualités rares en ces temps de ''punk'' ( ? ! ?) attitude.
On peut donc vous prévenir : ce n'est pas ce nouvel album du trio qui va bouleverser le paysage de la Pop Music. Arrangements simples et efficaces, voix soyeuse et sensuelle et répertoire 100% tubesque -car emprunté à la mémoire collective- sont au menu de cette ''Guestroom'' qui, à première vue, sent le réchauffé et le manque d'inspiration. C'est vrai qu'au bout de trois albums (soit un contrat classique), les groupes indie se retrouvent toujours le couteau sous la gorge. Avec deux options en guise de futur artistique: "tu vends ou t'es viré !»
Si des tubes comme "I don't know why I love you" (House of Love), "L'Anamour" (Gainsbourg) ou "Streets of Your Town" (The Go-Betweens) ne brillent guère par leur audace musicale, la réappropriation de ces mini-tubes par une voix féminine et des musiciens stylés est un pur bonheur. "Let's go to Bed" de Cure est un tube/single calibré quoiqu'un peu pompier, le "Say goodbye" des pApAs fritAs ne dépasserait pas d'un cheveu de votre discothèque rayon Saint Etienne/Field Mice et le "Be my Baby" des Ronettes est une pure merveille "down tempo" (mais "very very down" le tempo du coup !).

L'exercice périlleux de l'album de reprises est donc réussi haut la main par Dominique et ses chics types. Leur contrat est sauvé, tout le monde peut danser.

ursagraph

Let's Go To Bed
Kite
Say Goodbye
Streets Of Your Town
I Don't Know Why I Love You
Only A Fool Would Say That
Digging Your Scene
L'Anamour
Be My Baby
I Guess I'm Just A Little Too Sensitive

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews