Placebo - Black Market Music

18/09/2000, par Etienne Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PLACEBO - Black Market Music
(Hut / Delabel)

PLACEBO - Black Market Music Sortie de quasiment nulle part en 1996, la petite bande menée par Brian Molko aura pourtant mis bien peu de temps à se faire une place -à part- sur la scène musicale internationale. L'effet Placebo ? Le retour en force des guitares mêlé à une mélancolie exacerbée, illustrée par un Brian Molko ambigu, un groupe qui passe avec délectation de l'ombre à la lumière à travers ses morceaux. Encensé après leur brillant "Without You I'm Nothing" de 1998, qui leur valut nombre de récompenses et de privilèges, entre autres, une collaboration avec le maître Bowie en personne, le trio nous revient plus assuré que jamais avec un troisième album au titre un brin provocateur : "Black Market Music".
Rappelez-vous le second album, qui s'ouvrait par un "Pure Morning" efficace mais indigeste, et bien figurez-vous que pour celui-là, ils nous refont le même coup : "Taste in Men", aussi bien intentionné qu'il puisse paraitre, est malgré tout le titre le plus faible de ce nouvel album. Pour le reste, Brian et ses acolytes frappent fort, aucune hésitation n'étant permise pour démontrer qu'ils sont avant tout un groupe rock, oscillant entre le punk ou le grunge sans gène comme le prouvent des titres tels que "Special K", "Haemoglobin" ou "Days before you came".
A l'inverse, certains titres portés à bout de voix par Brian Molko vous plongent dans une déprime totale comme "Peeping Tom" ou "Blue American". Néanmoins, on pourrait presque penser à l'écoute de cet album que leur style s'essouffle, que Placebo a peut être fait le tour de la musique qu'il proposait au départ, qu'il est temps pour le trio d'aller creuser ailleurs. Cet album, même s'il impose définitivement le groupe comme valeur sure, marque peut être la fin d'un cycle, le dernier chapitre d'une trilogie entamée il y a quatre ans. Quatre ans pendant lesquels Placebo, grâce à son léger décalage et à son image provocante a toujours su démontrer son talent et poursuivi sa jolie route.

Etienne


Taste in Men
Days before you came
Special K
Spite and malice
Passive agressive
Black Eyed
Blue American
Slave to the wage
Commercial for Levi
Haemoglobin
Narcoleptic
Peeping Tom

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals