Shannon Wright - In Film Sound

19/04/2013, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Shannon Wright - In Film Sound 

"Chère Shannon (je me permets cette familiarité, t'ayant envoyé il y a quelques années de cela des questions par mail auxquelles tu avais répondu avec gentillesse), je suis encore une fois séduit par ta musique, ce "In Film Sound" venant sans aucun doute se placer parmi tes plus beaux disques.

A chaque fois, je me dis que ça va être un peu pareil, que je vais prendre une décharge sonore impressionnante et que ta sincérité va encore me sauter aux oreilles. Et c'est le cas, même après 12 ans de carrière solo, tu ne sais pas décevoir. C'est bien, c'est une chose à ne pas apprendre. Le reste, tu le sais déjà, si bien, si clairement.

Il y a beaucoup d'artistes qui utilisent l'expression "mettre ses tripes dans un disque" : peu le font aussi bien que toi. Ta personnalité, entrevue dans cette belle interview donnée à Libération, elle s'entend. Il y a un fil, tu es dessus, et tu n'as pas peur du vide. Au contraire, tu donnes tout, et ton album estomaque par l'intensité qui s'en dégage, derrière cette puissance sonore, permise entre autres par la puissance des rythmiques (un batteur made in Italy, j'ai lu : tu peux le garder à mon avis), chauffées à blanc sans artifice aucun. Mais il y a aussi ton jeu de guitare, cette manière bien à toi de donner un son grave et menaçant à ton instrument, ce grand oublié alors qu'il donne toute l'ardeur à tes morceaux, faits de riffs furieux que je t'imagine déjà asséner en live, cachée derrière tes cheveux.  Tu ne te caches pas pour autant pour dégainer, car "Noise Parade" envoie du très lourd dès la première note, et il en va ainsi sur quasiment tous les autres titres ("Mire", "The Caustic Light"), à l'exception d'un "Bleed" sublime, où seule au piano, tu te mets à nu avec autant de ferveur que guitare en main. Tu déclames "No one can change you, no one", et sans savoir à qui s'adresse cette phrase (ton fils ?), j'ai l'impression que tu l'as faite tienne. Et rien que pour cela, mais aussi pour le reste, tu mérites d'être saluée telle que tu es : une des plus grandes."

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Noise Parade
  2. The Caustic Light
  3. Tax the Patients
  4. Who's Sorry Now
  5. Bleed
  6. Mire
  7. Captive to Nowhere
  8. Surely, They'll Tear it Down
  9. Mason & Hamlin

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews