Teleman - Brilliant Sanity

29/07/2016, par Julien Sauvageot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Teleman - Brilliant Sanity

Teleman, en provenance de Reading, est né il y a quatre ans de l'imagination de trois anciens membres des sympathiques (et déjà presque oubliés) Pete and the Pirates. Rejoints par Hiro Amamiya à la batterie, les frères Sanders (Tommy au chant et à la guitare, Jonny aux claviers) et le bassiste Peter Cattermoul ont choisi de mettre en arrière-plan les six-cordes conquérantes de leur formation d'origine, pour amarrer ce nouveau projet aux rivages modernes et aguicheurs de la pop synthétique.

Leur premier album ("Breakfast", 2014), produit par l'ex-guitariste de Suede Bernard Butler, tentait bien de coller à l'air du temps, quelque part entre Alt-J et Django Django, mais ses auteurs donnaient parfois l'impression de ne pas avoir tout à fait achevé leur mue. Pris en main par Dan Carey (Franz Ferdinand, Hot Chip, Bat For Lashes), qui aura su convaincre le groupe d'assumer sans détour son affection pour l'esthétique audacieuse de la pop 80's, "Brilliant Sanity" est d'un tout autre calibre.

Mis sur les bons rails par l'intro kraftwerkienne du redoutable "Düsseldorf", assurément l'un des singles les plus efficaces du premier semestre 2016, ce deuxième essai mieux conçu et plus incarné que son prédécesseur impressionne autant pour son charme mélodique so british que pour sa production igénieuse et son usage toujours pertinent des ficelles électroniques ("Fall in Time", "Superglue").

Erudit et soucieux du détail derrière son apparente légèreté, Teleman possède désormais le geste assuré de ceux qui ont longtemps tâtonné avant de trouver la formule idéale. Sans désavouer ses racines indie-rock ("Drop Out", "Tangerine"), le quatuor se place aujourd'hui en concurrent plus que sérieux de Fujiya & Miyagi ou de Metronomy. Des tubes plein les poches ("Glory Hallelujah" ou "English Architecture", parmi d'autres), Teleman mériterait que le succès frappe à sa porte.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Düsseldorf
  2. Fall in time
  3. Glory hallelujah
  4. Brilliant sanity
  5. Superglue
  6. Canvas shoe
  7. Tangerine
  8. English architecture
  9. Melrose
  10. Drop out
  11. Devil in my shoe

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals