Loading...
ConcertsPlaylist

Le Motel fête ses 15 ans au Trabendo

Le Motel, fameux bar pop parisien bien connu des musiciens, avait fêté ses 11 ans (ou plutôt ses 10 ans avec un an de retard…) en 2018 avec la publication d’une compile. Pour ses 15 ans, il investit carrément le Trabendo le temps d’une soirée, celle du 25 mars.

Entre autres animations, on pourra y entendre un super groupe formé pour l’occasion, le Unknown Motel Orchestra (sic), rassemblant des musiciens habitués des lieux. Sont annoncés (sous réserves) Lonny, Mehdi Zannad, Alexis Fugain & Thomas Subiranin (Biche), Lenparrot, Klub des Loosers, Blot, Judah Warsky, Alice Lewis, Olivier Marguerit, Halo Maud, Sebi, Nelson, Benjamin Porraz, Alma Jodorowsky, Ottis Coeur, Clou, Alma Forrer, Maison Neuve, Olivier Go Go Charlton, Blondino, Bernhari, Orouni, Bleu Reine…

Nous avons demandé à Djavid, l’un des tauliers, une petite playlist… avec quelques explications de sa part.

« Depuis 2009, on fait régulièrement des soirées “Tribute” où des groupes qui traînent au Motel reprennent des groupes dont on est fans. Le premier groupe à avoir eu les honneurs du Motel fut Pavement. Ont suivi Pulp, Blur, Elliott Smith, The Cure, “la dance music”, The Smiths, Belle and Sebastian, et plein d’autres. 

Depuis sept ans, on fait également des “Piano Karaokés” : l’incroyable Jan Dark accompagne au clavier des chanteuses et chanteurs sur des standards indie (ou pas). Au contraire d’un karaoké standard, les gens s’appliquent toujours pour ce tour de chant. Ça nous a donné quantité d’interprétations fabuleuses. 

Voici les interprétations les plus marquantes qu’on a pu entendre au Motel en 15 ans de soirées Tribute et Piano Karaoké :

“Lord Anthony” de Belle and Sebastian (par Jérome Laperruque)

“Best Days” de Blur (Olivier Lebreton Go Go Charlton)

“Songs of Love” de The Divine Comedy (par Jan Dark & Jeremie Orsel de Dorian Pimpernel)

“Wig in a Box” de Stephen Task, BO de “Hedwig and the Angry Inch” (par Pascal Bodin)

“The Fairest of the Seasons” de Nico (par Gallien)

“The More You Ignore Me, the Closer I Get” de Morrissey (version française par Sebi de Shit Browne / School Daze)

“Gold Soundz” de Pavement (par Guillaume Maison Neuve)

“A Forest” de The Cure (par Los Chicros)

“Goodnight” des Beatles (par David Sztanke)

“Up the Junction” de Squeeze (par Jérémie Orsel)

“Find the Answer Within” des Boo Radleys (par Sebi)

“Le Chanteur” de Daniel Balavoine (par Plaisir d’offrir, a.k.a Sylvain Gouverneur, Maxime Chamoux et Rémi Orouni)

“Five Years” de David Bowie (Sofia Bolt)

“Piazza NY Catcher” de Belle and Sebastian (par The Rodeo)

Ci-dessous, une playlist avec les originaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.