And Also The Trees - Interview

28/10/2009, par Guillaume Sautereau | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Parlant de la formule instrumentale, comment avez-vous choisi les instruments qui la composent ? Est-ce que vous avez été tentés de l'enrichir, ou bien au contraire est-ce que vous avez essayé de vous en tenir à cette formule relativement minimale ?

Justin : C'était une décision que de se limiter à une palette relativement réduite d'instruments, parce que quand il y a trop d'instruments différents sur un disque, c'est une source de distraction. Nous savions, pour l'avoir utilisée sur l'album précédent, que la double basse fonctionnerait. Emer a eu l'idée de jouer du dulcimer, et cela fonctionne également. L'idée générale, à savoir cette grosse basse, les étincelles de dulcimer par-dessus, et la guitare en-dessous, fonctionnait.
Simon : Il est vrai que nous avons été tentés d'ajouter d'autres instruments...
Justin : Oui, comme la mandoline par exemple.
Simon : Mais nous avons réussi à résister.
Emer : Et des percussions également. Nous avons essayé mais finalement, nous nous sommes rendu compte qu'il fallait laisser de l'espace au sein des morceaux, et nous ne les avons pas utilisées.

Et écrire directement de nouvelles chansons, peut-être un album entier, dans cette formation, vous y avez pensé ?
Justin : Je suppose que cela serait la suite logique. Nous avons déjà commencé à travailler sur un nouvel album, et je serais surpris que cette configuration acoustique ne s'y retrouve pas au moins sur certains titres. J'ai appris à apprécier la guitare acoustique. Je n'en avais jamais joué auparavant, à de très rares exceptions, comme sur "Shantell", notre premier single. Il y a beaucoup plus d'émotions qui passent à travers de petits détails. Pendant l'enregistrement, je jouais à un volume très bas - techniquement, c'était très difficile à enregistrer pour l'ingénieur du son -, même là où nous étions, au milieu de nulle part, on entendait les bruits du monde extérieur, la pluie, les oiseaux. On peut les entendre si on écoute le disque attentivement.

And Also The Trees, par Guillaume Sautereau

Donc vous avez commencé à composer de nouvelles chansons. Simon, tu as commencé à réfléchir aux paroles ?
Simon : Dès que j'entends les premières notes de musique, je commence à imaginer à quoi pourraient ressembler les paroles. J'ai l'impression que les mots sont déjà là, et que mon rôle est de les faire sortir, de les révéler.

Justement, si tu te places dans le contexte de nouvelles chansons sans instrumentation électrique, est-ce que cela change quelque chose du point de vue des paroles ?
Non ; à vrai dire, je ne sais pas, parce que je n'ai jamais été dans ce contexte. A ce stade, les chansons sur lesquelles nous travaillons sont à base d'électronique. Je ne pense pas que cela changerait tant que ça. And Also The Trees en acoustique, c'est toujours And Also The Trees.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews