Budam - Stories of Devils, Angels, Lovers and Murderers

08/12/2009, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BUDAM - Stories Of Devils, Angels, Lovers And Murderers
(Volvox Music / Rue Stendhal) [site] - acheter ce disque

BUDAM - Stories Of Devils, Angels, Lovers And MurderersDécouvert en première partie d'Orka aux Transmusicales de 2008, Budam avait conquis un public qui ne s'attendait sûrement pas à un concert aussi ardent de la part de musiciens venant de contrées aussi glaciales et méconnues que les îles Féroé. On avait découvert un Bùi Dam autant acteur que chanteur, sorte de Nick Cave en beaucoup plus cabotin, qui nous proposait des ritournelles aussi prenantes et sulfureuses que celles des Bad Seeds.

Sur cet album, l'empreinte de l'Australien se fait encore plus sentir. Budam nous fait une sorte de tour d'horizon des cabarets enfumés de la planète où il se plairait à raconter ses histoires rocambolesques aménageant les scénarii selon l'endroit. Généralement toujours construits autour d'un duo/contrebasse, les récits de Budam se voient à l'occasion rejoints par divers instruments (cuivres, violons ou accordéon) selon l'agencement de l'histoire.

Si le relevé et sautillant "Snake Charmer" semble être tout droit échappé d'un music-hall, le mélancolique "Da Da Die" sortirait d'un vague tripot de dockers. "Clap Hands", le single de cet opus, emporte tout sur son passage mais Budam calme la machine avec la touchante et minimaliste ballade de "Balthazar and the Angel". "The Funeral" repart dans un univers plus fantasmagorique tandis que "Do That Thing" transpire le whisky à dix kilomètres à la ronde. Le lancinant, inquiétant et pétillant "The Yam" est un formidable résumé de "Stories of Devils, Angels, Lovers and Murderers", tant on passe de diverses émotions à d'autres sur ce titre. Comme sa dénomination le laisse supposer, "Da Da Dey Da Dey" est le morceau country et champêtre de cet album, préparant le terrain au "When the Wild Rose Grow" des Féroïens. Plus souffrante et transportée, cette "Gabriel's Song" en est tout aussi convaincante.

Loin de toute mode actuelle, Budam nous propose son univers pittoresque, brassant diverses cultures et alternant titres émouvants et éclatants, avec une intensité peu commune.

Vincent Le Doeuff

acheter ce disque

Snake Charmer
Da Da Die
Clap Hands
Balthazar and the Angel
The Funeral
Do That Thing
The Yam
Da Da Dey Da Dey
Gabriel's Song

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals