Loading...
Disques

Magic Bullets – A Child but in Life Yet a Doctor in Love

MAGIC BULLETS – A Child But In Life Yet A Doctor In Love
(Words on Music / Rock Revolution Records) [site] – acheter ce disque

MAGIC BULLETS - A Child But In Life Yet A Doctor In LoveSi l’on écoute cet album d’une oreille distraite ou blasée, il y a des chances pour qu’on se dise que les Magic Bullets sont encore un de ces groupes qui surfent sur le revival rock fin 70’s remis au goût du jour par les Strokes. Ce n’est pas faux. Mais 1) les Magic Bullets font ça plutôt bien ; 2) vénérer le Velvet Underground ou Television, c’est quand même mieux qu’essayer de singer les Guns n’Roses. Et surtout, il serait dommage de s’arrêter là, car "A Child…" est vraiment un disque attachant.
Pour commencer, comment rester insensible au charme d’un "Yesterday’s Seen Better Days" mélodieux et mélancolique en diable, s’ouvrant sur un riff de guitare tout droit sorti du "Ticket to Ride" des Beatles ? En plus, le reste du voyage se révèle tout aussi plaisant. La voix de Philip Benson, gouailleuse, un peu traînante, parfois fiévreuse (sans pour autant donner dans le U2 pompier), évoque le lyrisme d’un Tom Verlaine. Les guitares, rugueuses, ou toutes en arpèges, rappellent les plus belles heures du post-punk (Gang Of Four, tout ça). Le batteur, quant à lui, ne lésine pas sur les roulements de caisse clairs secs et précis. Et, last, but not least, les claviers évanescents et vintages distillent de belles nappes brumeuses qui enveloppent les morceaux avec délicatesse.
Les titres les plus nerveux, tels que "Will Scarlet", se savourent comme autant de sucreries acidulées. Si dans un premier temps ce sont eux qui "accrochent" l’oreille, on découvre au fil des écoutes que le reste de l’album n’est pas mal non plus. L’élégiaque "Short Circuit" est ainsi particulièrement réussi, et renversant de simplicité et de dépouillement (quelques accords de guitare, la voix, et la magie opère). L’ambiance vaporeuse d’"Heartstroke" n’est pas sans évoquer une reprise imaginaire du "1979" des Smashing Pumpkins par les Strokes. Et l’atmosphère ouatée de "Tender Throes" nous entraîne dans un songe psychédélique d’une nuit d’été.
Certes, "A Child…" ne va pas changer la face de la musique. Mais pour leur coup d’essai, les Magic Bullets ne loupent pas leur cible. La prochaine fois, en plein dans le mille ?

Aurélien Gaidamour

Yesterday’s Seen Better Days
Heartstroke
Lay Low
Will Scarlet
Short Circuit
Circumstances
New Kicks
Tender Throes
Spilled Milk
Spent Nights

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.