Loading...
Disques

Jo Wedin & Jean Felzine – Jo & Jean

Quatre ans après “Pique-nique”, Jo Wedin et Jean Felzine se retrouvent pour un nouveau disque commu. Ce “Jo & Jean” témoigne d’une inspiration toujours au firmament pour le duo, qui opte pour une soul dont les racines plongent dans les années 70, avec tout ce qu’il y a d’incontournable dans le style sans jamais opter pour la facilité. Pour cela, il fallait bien les qualités d’écriture communes aux deux, le sens du groove dont ils ne se départissent jamais, et une production rutilante mais jamais tape-à-l’œil.

Et surtout, il y a des chansons, et toutes sont excellentes. Commencé sur la piste de danse avec “Jag ville inte höra (je ne veux plus entendre)”, pas-de-deux entre le mâle dragueur et la jeune fille en quête d’émancipation (“Je ne suis pas tendre / je ne suis pas fragile”), le disque explore toutes les dimensions du couple, rarement glorieux, souvent orageux. De la perte de désir sexuel sur fond de disco (“Jamais envie de”) à la complainte au clair de lune “Aux étoiles en feu”, en passant par la déclaration de haine “Tu as gâché ma vie”” ou la soul brillante de “Slavery”, Jo Wedin et Jean Felzine arrivent à passer brillamment d’un sujet à un autre, sans jamais trébucher.

Il y a du cœur et, globalement, un grand soin porté à chaque chanson (fond et forme). Sans jamais donner l’impression de forcer, le couple mélange les langues, les styles (posant même là une reprise francisée du “Sex Object” de Kraftwerk devenu “Sexe objet”, deuxième titre dédié à l’objectification des corps après le désabusé “La Femme de l’année”), le tout dans une belle harmonie. En dix titres et un peu plus d’une demi-heure, le charme et le talent de Jo Wedin et Jean Felzine étincellent, faisant de ce “Jo & Jean” un sommet de cette année musicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.